jeudi 21 mai 2015

Dimanche 24 mai

 Dimanche 24 mai, culte de Pentecôte à 10h30 au temple de Prailles.



Cordiale invitation à tous!

dimanche 17 mai 2015

Communiqué: "Mariage" gay et Eglise Protestante Unie de France






Le Synode National de L’Église Protestante Unie de France (EPUdF) vient de se prononcer à une très forte majorité en faveur de la bénédiction des couples de même sexe.



Nous prenons note de cette décision qui ne nous engage en rien, puisque notre communauté n'est pas rattachée à l'EPUdF.



Par souci de clarté, et sans intention polémique, nous tenons à souligner les points suivants :



  • issue directement du grand mouvement de la Réforme, notre église réaffirme que la Bible est la Parole inerrante de Dieu, autorité souveraine en matière de foi et de vie.
  • selon le plan divin, la sexualité humaine est destinée à être vécue exclusivement dans le cadre d'un mariage hétérosexuel monogame.
  • aucune église ne peut s'arroger le droit de « bénir » ce que Dieu condamne clairement dans sa Parole.
  • la tâche des églises est de prêcher à tous la Loi, qui condamne le péché, et l’Évangile, qui annonce la grâce de Dieu à ceux qui se repentent et qui croient en Christ comme leur unique Sauveur.


L’Église Luthérienne en Poitou constate que le fossé entre le protestantisme confessionnel, auquel elle se rattache, et le libéralisme théologique vient encore de s'élargir.
Il nous est impossible de nous associer à ceux qui s'affranchissent sans vergogne des normes bibliques, et à ceux qui demeurent en communion avec eux.


Nous tendons une main fraternelle à tous ceux qui, au sein du protestantisme français, se soumettent à la Seigneurie de Christ et à l'autorité de Sa Parole.

A celui qui peut faire, par la puissance qui agit en nous, infiniment plus que tout ce que nous demandons et que nous pensons; A Lui soit la gloire dans l'Église, par Jésus-Christ, dans tous les âges, aux siècles des siècles! Amen. (Eph. 3.20-21)










jeudi 14 mai 2015

Dimanche 17 mai

Dimanche 17 mai, culte à 10h30 au temple de Beaussais.

Cordiale invitation à tous!

Fête de l'Ascension




FAIS, nous t’en supplions, Dieu tout-puissant, que Comme nous croyons que ton Fils unique, notre Seigneur Jésus-Christ, est monté aux cieux, de même nous y montions aussi de coeur et d’esprit, et nous demeurions continuellement avec lui, lui qui vit et qui règne avec toi et le Saint-Esprit, un seul Dieu, aux siècles des siècles. Amen.
Livre de Prière Commune, 1662.

mardi 12 mai 2015

Groupes Bibliques

Mardi 12, journée "études bibliques"

Saint-Maixent: 15h

Melle: 20h15

Cordiale invitation à tous!

dimanche 10 mai 2015

PSAUME 77

AU maître chantre, des Jéduthunites. Psaume d'Asaph.
2 Ma voix s'adresse à Dieu, et je crie, ma voix s'adresse à Dieu, et il m'écoutera. 3 Au jour de ma détresse, j'ai cherché le Seigneur ; la nuit, ma main était étendue vers lui et ne se lassait point ; mon âme refusait d'être consolée. 4 Je me souvenais de Dieu, et je gémissais ; je méditais, et mon esprit était abattu. Sélah (pause). 5 Tu avais retenu mes yeux dans les veilles ; j'étais troublé, je ne pouvais parler. 6 Je pensais aux jours d'autrefois, aux années des temps passés. 7 Je me rappelais mes mélodies de la nuit ; je méditais en mon cœur, et mon esprit examinait. 8 Le Seigneur rejettera-t-il pour toujours, ne sera-t-il plus désormais propice ? 9 Sa bonté a-t-elle cessé pour toujours ? Sa parole a-t-elle pris fin pour tous les âges ? 10 Dieu a-t-il oublié d'avoir pitié ? A-t-il dans sa colère fermé ses compassions ? 11 Et j'ai dit : Voilà ce qui fait ma souffrance : C'est que la droite du Très-Haut a changé. 12 Je me rappellerai les exploits de l'Éternel, me souvenant de tes merveilles d'autrefois ; 13 Je méditerai sur toutes tes œuvres, et je considérerai tes hauts faits. 14 Ô Dieu, tes voies sont saintes ! Quel autre Dieu est grand comme Dieu ? 15 Tu es le Dieu qui fait des merveilles ; tu as fait connaître ta force parmi les peuples. 16 Par ton bras, tu rachetas ton peuple, les enfants de Jacob et de Joseph. (Sélah.) 17 Les eaux te virent, ô Dieu ! Les eaux te virent ; elles tremblèrent ; même les abîmes s'émurent. 18 Les nues se répandirent en eaux ; les nuages tonnèrent ; tes traits aussi volèrent çà et là. 19 Ton tonnerre gronda dans le tourbillon ; les éclairs brillèrent sur le monde ; la terre s'émut et trembla. 20 Tu as fait ton chemin dans la mer, tes sentiers dans les grandes eaux ; et tes traces n'ont point été connues. 21 Tu as conduit ton peuple comme un troupeau, par la main de Moïse et d'Aaron







Une des plus grandes richesses des Psaumes est que, quand nous lisons ces textes qui ont été écrit il y a si longtemps, nous reconnaissons souvent notre expérience. Et je crois que si Dieu a placé les Psaumes dans la Bible, c'est pour nourrir notre louange et notre adoration, mais aussi pour nous accompagner dans les temps sombres de nos vies.

Ce matin, avec le psaume 77, nous allons voir le combat à mener dans des temps comme ceux là, la stratégie à adopter. En fait, c'est simplement la stratégie à mener pour la vie chrétienne, nous qui, en tant que croyants de la Nouvelle Alliance, possédons plus de richesses spirituelles



La chose centrale que nous dit ce Psaume, surtout si nous sommes dans l'épreuve ou l'incertitude, est que la vie chrétienne se vit sur la base de la Parole de Dieu. La Parole de Dieu, la Bible, nous ouvre jour après jour le chemin d'une relation vivante avec Jésus. Nous ne pouvons être en communion avec Jésus que par l’Écriture, parce que c'est dans l’Écriture que nous pouvons le connaître. C'est dans la Bible qu'il nous parle, qu'il nous enseigne.



Disons le d'emblée : si nous ne lisons pas la Bible, ne la méditons pas, ne la mémorisons pas, si nous négligeons les assemblées où elle est prêchée, nous allons être au moins des chrétiens très faibles, maladifs... Si votre intellect (votre façon de penser) et vos émotions ne sont pas façonnées par la Bible, vous allez être fragile, une proie facile ; vous prenez le grand risque de vous engluer dans l'erreur ou la médiocrité spirituelle.

Mais si nous nous fondons sur la Bible, il n'en ira pas de même, et nous pourrons jouir d'une vraie force spirituelle. Le Psaume 1 dit

HEUREUX l'homme qui ne marche pas selon le conseil des méchants, et qui ne se tient pas dans la voie des pécheurs, et qui ne s'assied pas au banc des moqueurs ;2 Mais qui prend son plaisir dans la loi de l'Éternel, et médite sa loi jour et nuit.3 Il sera comme un arbre planté près des eaux courantes, qui rend son fruit dans sa saison et dont le feuillage ne se flétrit point ; et dans tout ce qu'il fait, il réussira.





Vous voyez, cela ne dit pas qu'il n'y aura pas des temps de sécheresse, mais que notre feuillage restera vert !





La vie chrétienne repose sur la Parole écrit de Dieu, la Bible. Plus précisément, elle repose sur une « relation » à la Bible et à ce que celle-ci nous apporte. Nous sommes appelés à avoir une attitude volontariste, à nous positionner, à faire des choix (celui de Plus Belle la Vie ou de la lecture de la Bible). Ici, on est dans l'actif, pas dans le passif.

Il nous faut aller puiser dans la Bible le carburant spirituel qui nous permettra de tenir bon et d'avancer.

Psaume 1.2 : qui trouve son plaisir dans la loi de l’Éternel,
Et qui
la médite jour et nuit!

N'hésitons donc pas à dire que le combat de la foi est un combat pour notre plaisir : qu'est-ce qui fait votre plaisir : la Parole de Dieu, ou autre chose ??



Regardons donc à quelques étapes du Psaume 77:



Une lecture immergée dans la prière :



Le Psaume 77 est une prière, une prière qu'il est peut-être facile à certains d'entre nous de s'approprier. Là, je crois que Dieu nous encourage à le prier dans l'adversité, comme l'on fait nos pères dans le foi depuis des siècles. Encouragement par ce qu'il nous rappelle que nous ne sommes les premiers à souffrir et aussi que Dieu est fidèle pour son peuple ! Dans la Bible, nous voyons un Dieu qui agit, un Dieu qui fait des promesses, un Dieu que nous pouvons prier librement et avec ferveur. La Bible fait donc ici naître notre prière.



Le Psaume 77 nous offre aussi une stratégie :



Asaph prie et fait face aux ténèbres et au découragement, il se sent loin de Dieu. C'est ce qu'expriment les vv.8-11



8 Le Seigneur rejettera-t-il pour toujours, ne sera-t-il plus désormais propice ?9 Sa bonté a-t-elle cessé pour toujours ? Sa parole a-t-elle pris fin pour tous les âges ?10 Dieu a-t-il oublié d'avoir pitié ? A-t-il dans sa colère fermé ses compassions ?11 Et j'ai dit : Voilà ce qui fait ma souffrance : C'est que la droite du Très-Haut a changé.



C'est quelque chose qui arrive souvent dans la vie chrétienne : le sentiment que Dieu ne nous est plus favorable. Qu'il n'a plus pour de compassion et de miséricorde en réserve. Que, capricieux, il nous a tourné le dos, sans que nous sachions trop pourquoi... Oui, je crois que c'est là une lutte fréquente chez les chrétiens. Et nous avons donc besoin de la Parole de Dieu pour sortir vainqueurs de cette lutte, pour en sortit avec foi et espérance.



Que fait Asaph dans cette période si difficile de sa vie ? Dans son découragement, quelle est sa stratégie ? Comment vit il sa vie de luttes ? Comment faisons-nous tout ça ?



La réponse est dans les vv.12-13. Mais avant, lisons le résultat, en 14-21



14 Ô Dieu, tes voies sont saintes ! Quel autre Dieu est grand comme Dieu ? 15 Tu es le Dieu qui fait des merveilles ; tu as fait connaître ta force parmi les peuples. 16 Par ton bras, tu rachetas ton peuple, les enfants de Jacob et de Joseph. (Sélah.) 17 Les eaux te virent, ô Dieu ! Les eaux te virent ; elles tremblèrent ; même les abîmes s'émurent. 18 Les nues se répandirent en eaux ; les nuages tonnèrent ; tes traits aussi volèrent çà et là. 19 Ton tonnerre gronda dans le tourbillon ; les éclairs brillèrent sur le monde ; la terre s'émut et trembla. 20 Tu as fait ton chemin dans la mer, tes sentiers dans les grandes eaux ; et tes traces n'ont point été connues. 21 Tu as conduit ton peuple comme un troupeau, par la main de Moïse et d'Aaron



Qu'est-ce qui s'est passé ? Quel contraste entre l'abattement des vv.7-10 et les vv.13-20 pleins de louange et de confiance ?

La louange a avalé le doute, l'audace en Dieu n'a fait qu'une bouchée de la crainte. Qu'est-ce qui s'est passé ? Il faut savoir parce que nous voudrions tous que ça nous arrive quand nous sommes bas, dans les ténèbres, dans le doute et le découragement...



La réponse, la stratégie, se trouve en vv.12-13



12 Je me rappellerai les exploits de l'Éternel, me souvenant de tes merveilles d'autrefois ; 13 Je méditerai sur toutes tes œuvres, et je considérerai tes hauts faits.

Se souvenir, méditer, considérer (çàd, étudier avec attention) les actes de Dieu dans le passé : voilà la stratégie d'Asaph.

Nous allons bien sûr approfondir ce point, mais notez bien que là encore, vous ne pouvez connaître les grandes œuvres de Dieu que par la Bible.

Vous êtes dans le cadre d'un effort conscient, d'une orientation volontaire de l'esprit, d'une disposition déterminée du cœur : c'est là la stratégie biblique pour sortir du découragement, des ténèbres et du doute. Pas de passivité, pas de résignation : un combat, le combat de la foi où naturellement nous ne regardons pas à nous-mêmes mais à Dieu.



Vous vous sentez indigne de l'amour de Dieu, délaissé.

Est-ce que quand Asaph dit «Se souvenir, méditer, considérer » il parle de cela ? Je ne crois pas ! Ici, il s'agit de se mobiliser et de se souvenir : le Fils de Dieu, le meilleur homme qui est marché sur la terre m'a tellement aimé qu'il est mort pour moi : souvenez-vous de jour où le Sauveur est mort sur une croix romaine ! Souvenons-nous de ses souffrances. Souvenons-nous de ce criminel endurci crucifié à côté de Jésus qui lui a dit « souviens toi de moi quand tu viendras dans ton royaume ! »

Souvenons nous de la réponse de Jésus : « Je te le dis en vérité, tu seras aujourd'hui avec moi dans le paradis. »

Pas de condition, pas de « demain », pas de « si » ou de « peut-être ».

Souvenons-nous de ce dialogue qui illustre l'immensité de l'amour de Christ : si il accepté d'être livré pour ses élus, il ne les abandonnera pas dans leurs épreuves.

Mes amis, les résolutions de début d'année sont depuis longtemps enterrées. Mais prenez une décision, faites preuve de volonté : plongez vous dans la Bible.



Par exemple :

Lisez la « Bible en un an » (même si non disponible dans une des meilleures traductions)

Prenez du temps pour le faire : défendez le !!

« Ceux qui ne veulent pas prendre le temps de faire de l'exercice devront prendre le temps d'être malade » : c'est la même chose d'un point de vue spirituel ; là aussi il vaut mieux prévenir les problèmes que les régler !

Entrons dans le combat, en étant certains que ce qui est en cause, c'est notre bien être et notre plaisir, le plaisir que nous pouvons trouver dans la loi de l’Éternel.




samedi 9 mai 2015

Dimanche 10 mai 2015

Dimanche 10 mai, culte à 10h30 au temple de Prailles.

Cordiale invitation à tous!